Quand faut-il consulter un chirurgien orthopédiste ?

orthopédiste

Publié le : 08 février 20235 mins de lecture

Un chirurgien orthopédiste est un professionnel de la santé intervenant surtout dans la chirurgie du système musculo-squelettique. En effet, il se spécialise dans la chirurgie préventive et réparatrice de l’appareil locomoteur ou de la colonne vertébrale. Il prend généralement en charge les pathologies et les affections des articulations, des os, du cartilage et d’autres tissus mous. Vous hésitez à vous rendre chez un tel spécialiste ? Découvrez en détails les différents cas de figure auxquels il est nécessaire de consulter un tel professionnel de la santé.

Un traumatisme et une lésion liés à un accident ou au sport

Consulter un chirurgien orthopédiste du pied est impératif lors d’un traumatisme osseux ou musculaire lié à des accidents domestiques ou de la route. L’intervention d’un tel professionnel est aussi nécessaire en cas de blessures provoquées par des accidents liés à une activité sportive. Que ce soient pour les adultes ou les enfants, ces affections impliquent souvent une chirurgie immédiate ayant pour but de réparer le membre et de traiter les lésions.

En principe, ce professionnel de la santé traite les entorses, les fractures, les luxations ou la sur-sollicitation des appareils locomoteurs. Mis à part le membre inférieur, le docteur et chirurgien spécialiste du pied prend également en charge les mains, les coudes, les genoux, les épaules, les hanches, etc. Suite au traitement proposé, l’articulation concernée regagne sa fonctionnalité et sa mobilité.

Des troubles fonctionnels liés à une malformation congénitale

Se rendre chez un chirurgien spécialiste du pied à Nice s’avère aussi nécessaire en cas de malformations des pieds et des mains, mais aussi en cas de différentes anomalies des os et des cartilages qui sont spécifiques à l’enfant. Il peut s’agir des troubles de croissance, de boiterie, de déformation congénitale, des maladies osseuses constitutionnelles et neuromusculaires et de la déviation, de la rotation ou de la courbure anormale de la colonne vertébrale.

Dans ces différents cas, le chirurgien du pied à Nice corrige les défauts des axes, les anomalies de torsion ou encore les inégalités de longueurs des membres à l’aide d’une chirurgie plastique et réparatrice. Quoi qu’il en soit, il faut savoir qu’en cas de troubles fonctionnels suites à une malformation congénitale, la chirurgie des pieds est un acte de dernier recours. En effet, les médecins proposent d’abord des traitements conservateurs à l’aide d’une utilisation de matériels orthopédiques. On compte, par exemple, les semelles orthopédiques, les semelles, la kinésithérapie ou l’immobilisation.

Des douleurs articulaires osseuses liées à une pathologie ou à des séquelles

Une visite chez un médecin spécialiste du pied est primordiale en cas de douleurs mécaniques ou de pertes de mobilité liées à une maladie chronique comme l’arthrose ou l’arthrite rhumatoïde. Ces affections peuvent aussi atteindre la hanche, le genou, l’épaule ou le canal lombaire. Dans ces cas, la consultation est généralement proposée par d’autres spécialistes en médecine comme un rhumatologue ou un neurologue. Elle est surtout indispensable si le patient ressent une restriction du périmètre de marche, des difficultés dans les mouvements quotidiens et les activités professionnelles ou encore une raideur des articulations.

En effet, dans certains niveaux de détérioration de l’articulation, notamment sous l’effet de l’âge ou avec une répétition de mouvements traumatisants, les prescriptions médicamenteuses ou encore les traitements de rééducation ne suffisent plus pour contenir la douleur ou pour maintenir les capacités fonctionnelles. Ces cas impliquent ainsi un acte chirurgical comme la mise en place d’une prothèse partielle ou totale. À savoir qu’une détérioration avancée peut même provoquer la lésion des tendons, l’usure du cartilage ou encore la déformation des os.

Par ailleurs, l’intervention d’un chirurgien orthopédiste est nécessaire chez les patients souffrant de hernie discale ou de tumeurs osseuses. Dans ces cas, l’opération proposée vise à atténuer ou à supprimer la douleur sciatique ressentie au long des jambes et des appareils locomoteurs. Elle peut aussi être essentielle chez les personnes présentant des séquelles de maladies infectieuses ou inflammatoires, entre autres, la poliomyélite.

Plan du site